A+A-
Imprimer Partager sur Facebook

Récolte record de cacao en Haïti

Publié le 25 avril 2016 - Dernière mise à jour le 04 mai 2016

En visite chez les producteurs de cacao de la coopérative FECCANO à Haïti, Christophe Eberhart nous fait part des nouvelles de la récolte qui vient d'avoir lieu et des progrés constatés par les producteurs.
 

La récolte de cacao bat son plein à Port Margaux dans le Nord d’Haïti

Les producteurs de cacao affiliés à la coopérative KAPUP - la coopérative agricole des planteurs unis de Port Margaux - s’apprêtent cette année à battre des records de production.

La quantité de cacao collectée devrait passer de 40 tonnes en 2015 à 80 tonnes cette année.
 

Comment expliquer cette récolte record

Ce sont les effets du commerce équitable. Un prix rémunérateur, des investissements, une prime à la régénération des jardins cacaoyers ont créé une réelle dynamique dans cette région.

<blockquote>La fermentation et la certification bio sont les deux moteurs de la coopérative pour donner plus de valeur ajoutée à son produit et être en capacité d'augmenter le volume collecté de cacao.</blockquote>

Non seulement les rendements augmentent car les paysans y consacrent plus de temps de travail, mais de nombreux nouveaux producteurs frappent à la porte de la coopérative.

Les adhérents sont passés de 350 membres l’année dernière à plus de 500 familles cette année.

Les producteurs apportent désormais le cacao en pulpe
jusqu’à la coopérative située dans le bourg de Port Margaux.

A la coopérative, les producteurs attendent leur tour pour la remise de 
leur panier de cacao récolté la veille et leur pesée.

1 bol de cacao en pulpe correspond à 500g de cacao sec,
soit de quoi fabriquer 6 tablettes de chocolat noir Haïti 72%.

Après remise du cacao en pulpe à la coopérative, les producteurs passent à la caisse où la gérante de KAPUP paye au prix du jour : 35 gourdes par bol (0,5 USD).
A la fin de la récolte, les producteurs obtiendront une prime liée au commerce équitable,
caculée sur la base du prix équitable d'achat d'ETHIQUABLE.
L’année dernière, celle-ci était de 20 gourdes par bol.



Le cacao est mis à fermenter en caisse de bois durant 4 à 5 jours. 
(à gauche le cacao en pulpe - à droite le cacao fermenté)
 

Après fermentation, le cacao est séché à l'air libre sur les aires bétonnées de la coopérative.


<h3>6 ans de réalisation avec la feccano</h3>

<p>rappelons-nous, le projet AVSF - Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières et ETHIQUABLE d’appui aux coopératives cacaoyères d’Haïti a commencé il y a 6 ans. Plusieurs bâtiments de stockage, centres de fermentation et séchage, bureaux ont été construits durant cette période.

Jusque-là tout était resté couleur béton. Cette année la FECCANO a décidé de consacrer une partie de la prime de développement du commerce équitable à embellir les sites. Tout a été peint !

Et à notre grande surprise quelle est la couleur qui domine ? La couleur douce des Caraïbes, ce bleu-vert qui se confond si bien avec l’horizon et avec la mer.

Coïncidence ? C’est aussi la couleur que nous avons choisi pour notre tablette de chocolat Haïti 72%…<p>

 

 


<h3>Quel développement à venir ?</h3>
Les prochaines étapes consisteront à construire des centres décentralisés dans chaque localité.

En effet, aujourd’hui après l'écabossage, les paysans transportent la précieuse pulpe de cacao pendant 1 heure, 2 heures et même parfois 3 heures !

Guito devant les caisses neuves de fermentation du cacao : 
le projet d’appui d’une ONG a permis de créer un nouveau centre
de fermentation qui va bientôt entrer en fonction.

<h3>Les tablettes avec le cacao de la feccano</h3> 
                   
 

Chez tous les bons commerçants !

 

D'autres articles sur le même thème
Réagir à cet article
CAPTCHA
Ce champ doit rester vide (lutte contre le pollupostage).