Foire aux questions

Nos produits

Où trouve-t-on vos produits ?
Plus de 4 000 magasins distribuent des produits ETHIQUABLE. Ces supermarchés et boutiques spécialisées proposent en moyenne une trentaine de références au rayon bio, commerce équitable ou épicerie. Point ou pas assez d'ETHIQUABLE dans votre point de vente habituel ? Direction notre boutique en ligne : www.boutique-ethiquable.com
Vos emballages sont-ils écologiques ?
Nous avons choisi d'utiliser : -du carton à base de fibres recyclées pour nos emballages carton, -du papier issu de forêts écologiquement gérées, label FSC, pour nos étiquettes, -une impression à l'encre végétale, -la suppression des sur-emballages plastique et de l'agrafe métal pour les sachets de thés et d’infusions, -des emballages Tetra Pak pour les jus de fruits, (3 fois moins d’émission carbone que les bouteilles verre) -des grands formats avec les cafés 500gr. (30% de diminution d’impact écologique par rapport aux paquets de 250g) Pour préserver les saveurs de nos thés ou nos cookies, nous maintenons un emballage plastique mais nous travaillons actuellement à des solutions alternatives plus écologiques qui sont en mesure de conserver les qualités organoleptiques de ces produits.
Pourquoi vos produits sont-ils en grande distribution ?
Au-delà de rendre accessible le commerce équitable à tous, notre volonté est de trouver des débouchés, donc des volumes, importants pour les produits, non pas dans un objectif de purement lucratif, mais pour obtenir de réels impacts pour les organisations de producteurs. Il est difficile de prétendre rechercher un vrai changement au Sud pour les coopératives en achetant tous les 4 ans un container de produits. Ainsi nous n’excluons aucun réseau de distribution. Vous pouvez trouver nos produits dans les supermarchés, dans les magasins spécialisés, sur des boutiques en ligne (dont la nôtre) et dans la Restauration Hors du Domicile : cantine scolaire, restaurants d’entreprise, distribution automatique.
Vos produits sont trop chers !
Comparez les prix ! A qualité égale, la différence entre nos produits et un produit conventionnel est assez faible. Comment l’expliquer ? Parce que nous sommes en relation directe et sans intermédiaire avec les producteurs, parce que nous choisissons de limiter nos marges (pas de pub !), parce que nous demandons aux magasins de faire de même, nous pouvons vous proposer des produits à un prix accessible et pouvons réserver aux producteurs une rémunération juste.
Utilisez-vous de l’huile de palme ?
Oui ! Cette huile de palme est produite en Équateur par des petits producteurs dans le respect des écosystèmes et de la biodiversité. Elle est certifiée bio et commerce équitable. Elle s'inscrit dans un projet de développement de communautés paysannes ayant des culture traditionnelles incluant la palme sans déforestation, ni d’abandon de culture vivrière, comme tous les produits que nous achetons. Il ne s'agit en aucun cas d'huile de palme cultivée à grande échelle de manière intensive sur des terres déforestées à cet effet, appartenant à de grands propriétaires terriens comme cela est le cas en Indonésie. En conclusion, sur le plan de l'agriculture et de l'environnement, notre huile de palme est positive. Sur la question de la stéarine (nom barbare), nous l'utilisons pour obtenir ce côté onctueux au beurre de cacahuète, sans cela le beurre serait liquide. On obtient la stéarine en refroidissant l'huile de palme et par un effet mécanique qui donne une partie liquide à température ambiante, appelée oléine de palme, et une fraction solide, appelée stéarine de palme. Il n'y a pas de traitement chimique pour l'obtenir.
Quelle différence entre le thé et le rooibos ?
Le rooibos est un petit arbuste rouge qui pousse exclusivement d'Afrique du Sud dans les montagnes de Cedarberg au nord de la ville du Cap. Ses propriétés sont très différentes du camélia sinensis qui donne le thé. Totalement dépourvu de théine, il est naturellement plus riche en vitamines, minéraux et oxydants que le thé. L’usage populaire local lui attribue de nombreuses vertus pour soulager les troubles digestifs ou du sommeil.
Quel temps d’infusion pour le thé ?
Pour réussir un thé, nous vous conseillons d’adapter le temps d’infusions et la température de l’eau au type de thé. Pour notre thé noir Darjeeling : verser une eau à 95° et laissez infuser 3 à 5 minutes maximum. Pour notre thé vert de Ceylan : verser une eau à 80° et laisser infuser 3 à 4 minutes maximum. Pour notre thé vert Shan : verser une eau à 80° et laissez infuser 2 ou 3 minutes maximum.
Votre mouture est-elle adaptée aux machines expresso ?
La mouture de nos cafés est moyenne : elle est particulièrement adaptée aux cafetières filtres. Mais elle peut être utilisée sans souci dans les machines expresso ou les cafetières à piston. Pour une dégustation optimale, nous vous recommandons pour les machines expresso d’utiliser nos cafés en grain, exclusivement vendus sur notre boutique en ligne.
Comment conserver le café ?
Le café est très sensible à l’air, à la chaleur et au « vieillissement ». Pour conserver ses arômes dans les meilleures conditions, il faut prendre quelques précautions. Le café risque de s’oxyder ou de rancir au contact de l’air. Refermez le sachet avec le moins d’air possible ou placez le dans une boite hermétique. La saveur d’un café se dégrade d'autant moins vite que la température est basse. Conserver le café au réfrigérateur évite donc la volatilité des arômes et prolonge sa fraîcheur. Nous vous conseillons de consommer votre café dans les 2 semaines qui suivent l'ouverture pour en apprécier tous les arômes. Si votre consommation est moins soutenue, sachez que le café se congèle parfaitement : le froid fige les huiles essentielles et stoppe le processus de vieillissement. Avant de l’utiliser, laissez le revenir à température.
Comment bien doser le café ?
Pour une cafetière à filtre, nous vous recommandons d’utiliser : pour 1 tasse : 10 g de café et 15 cl d’eau pour 3 tasses : 30 g de café et 45 cl d’eau

Commerce équitable

A qui profite le commerce équitable ?
Aux producteurs // Les effets positifs du commerce équitable sont réels et aisément constatables. Chaque organisation de producteurs est une configuration unique, dans une situation unique et dans un contexte unique. Pour les uns, c'est le niveau plus élevé du prix de vente qui va être déterminant, pour d'autres c'est l'accès au crédit qui va changer la donne. Pour d'autres encore, ce qui va amener le changement c'est la possibilité de développer une nouvelle culture, l'accès à une innovation technique ou encore la possibilité de transformer les récoltes ou d'exporter directement. Aux consommateurs // Les produits du commerce équitable offrent : des produits de qualité, la plupart du temps issu de terroir d'origine, une traçabilité assurée, la garantie que le producteur est rémunéré justement pour son travail et que des perspectives de développement s'offrent désormais à lui et à sa communauté.
Est-ce que l'argent est bien redistribué ?
Le principe du commerce équitable est basé sur un prix d'achat plus juste, payé directement aux producteurs, en échange de l'achat de leurs produits. Il n'y a donc pas de "collecte" ni de "redistribution" d'argent via une ONG. En plus de ce prix plus juste, une prime de développement est payée par ETHIQUABLE à la coopérative. Ce sont les producteurs eux-mêmes, souverains grâce au vote démocratique dans la coopérative, qui décideront de l'affectation de cette prime, sur un projet de développement, un investissement social...
Ça change quoi pour les producteurs ?
Nous donnons aux producteurs les moyens de transformer année après année leur économie locale. Chaque produit ETHIQUABLE est issu d’une organisation paysanne avec laquelle nous avons identifié un projet de développement et d’autonomisation. Notre action s’inscrit dans la durée et la proximité : c’est ce qui fait la différence pour les coopératives. Sur le terrain, notre équipe avec le soutien d’ONG d’agronomes accompagne les producteurs pour répondre aux problèmes qu’ils rencontrent.
Comment calculez-vous un prix équitable ?
Nous définissons pour chacune des organisations de producteurs un prix adapté aux coûts de production et aux besoins de capitalisation. Ce prix équitable ainsi calculé fait l’objet d’un échange avec la coopérative pour pouvoir assurer les conditions d’un développement local. Les prix que nous payons aux producteurs sont contrôlés par les labels de certification commerce équitable qui imposent des prix minimum en-deçà desquels le produit ne peut être certifié.
Y-a-t-il des intermédiaires entre ETHIQUABLE et les organisations de producteurs ?
Nous avons un lien direct avec les coopératives de producteurs. Concrètement, nous établissons un contrat commercial avec l’organisation paysanne qui nous exporte ses matières premières ou ses produits. Lorsque la coopérative n’a pas la capacité d’exporter elle-même, nous l’accompagnons pour qu’elle puisse obtenir le statut d’exportateur dans son pays. En attendant, dans ces cas-là, nous devons passer par un intervenant exportateur, mais cela reste limité dans le temps. Cette question de l’exportation directs sans intermédiaire est cruciale pour assurer un fort impact du commerce équitable : elle accorde plus d’importance aux producteurs dans la filière en toute autonomie, elle permet de réserver plus valeur ajoutée aux coopératives, elle nous permet d’avoir une relation de qualité avec nos partenaires en terme d’accompagnement sur le terrain. Cette obligation que nous nous imposons n’est à l’heure actuelle pas présente dans les critères de certification des labels de commerce équitable. Mais nous agissons pour la voir apparaître un jour.
Vous dîtes que vous avez des relations durables avec les producteurs. Qu’est-ce-que cela signifie concrètement ?
La question de la durée est pour nous un critère incontournable : année après année, les coopératives sont assurées d’un débouché et peuvent construire leur développement. Le contrat qui nous lie avec une organisation de producteurs stipule que nous nous engageons à acheter leurs matières premières ou leurs produits pour une durée minimum de 3 ans renouvelable. Cette obligation que nous nous imposons n’est à l’heure actuelle pas présente dans les critères de certification des labels de commerce équitable. Mais nous agissons pour la voir apparaître un jour.

Paysans d'ici : équitable en France

Où trouvez les produits Paysans d'ici ?
Les produits Paysans d'ici sont commercialisés depuis avril 2011. L'équipe commerciale d'ETHIQUABLE les propose à toutes les enseignes (en dehors des hard discounters) sur l'ensemble du territoire. Notre objectif est de les rendre accessible à tous. N'hésitez pas à les demander à votre magasin. Sinon direction notre boutique en ligne !
La commercialisation des produits Paysans d'ici en grande surface s'oppose-t-elle aux circuits courts et à la vente directe ?
Les groupements de producteurs engagés dans la démarche Paysans d'ici utilisent souvent la vente directe et les circuits courts. La démarche Paysans d’ici ne se substitue pas à ces circuits : elle valorise la production que ces circuits de commercialisation ne peuvent absorber et propose un débouché "protégé" en grande surface. Un exemple parmi les groupements de producteurs engagés : Christian Aguerre et Gilles Billaud qui produisent le piment d'Espelette Paysans d'ici, commercialisent depuis longtemps leur piment fermier en circuit court dans des boutiques spécialisées et en vente directe par le Panier Basaburu (Basaburuko Saskia). Créé, il y a 10 ans, avec trois autres agriculteurs pour une trentaine d’amis, Basaburuko Saskia propose des paniers de produits issus de leurs fermes. Ce système compte aujourd’hui 200 familles et génère une douzaine d’emplois dans la région d'Itxassou. Avec la démarche Paysans d'ici, Christian Aguerre et Gilles Billaud ajoutent un nouveau débouché en accord avec leurs valeurs.
Les produits Paysans d'ici créent de la confusion avec les produits commerce équitable Nord/Sud.
Nous sommes très attentifs à ne pas créer de confusion entre nos démarches. Pour les producteurs du Sud, l’enjeu d’un commerce équitable est la survie directe des personnes vivant de la terre. Pour les paysans d’ici, c’est la survie d’un type d’agriculture qui est en jeu. Pour éviter les amalgames, les emballages Paysans d’ici sont visuellement différents de notre gamme commerce équitable Nord/Sud.
Y-a-t-il une concurrence entre les produits issus d'un commerce équitable Nord/Sud et les produits issus d'un commerce équitable français ?
Le commerce équitable Nord/Sud et Nord/Nord sont deux démarches complémentaires. Elles ne s'opposent pas et ne sont pas concurrentes. Elles valorisent l'agriculture paysanne qu'elle soit d'ici ou d'ailleurs. Elles proposent une alimentation associant plaisir et responsabilité. Les produits équitables des pays du Sud sont issus de cultures tropicales, comme le café, le thé, le cacao, la mangue, la banane... Ces produits ne peuvent pas être cultivés en Europe. A l'inverse, les produits Paysans d'ici sont issus de cultures traditionnelles du Nord. En terme de commercialisation, nous sommes vigilants à ce qu'il n'y ait pas de substitution en rayon entre ces deux démarches. Les produits Paysans d’ici sont proposés aux enseignes de la distribution en complément de la gamme commerce équitable Sud/Nord d'ETHIQUABLE. En aucun cas, ils ne prennent leur place en rayon.
Quelles sont vos marges et celles des producteurs sur le prix payé par le consommateur ?
La part la plus importante du prix payé par le consommateur revient aux producteurs : au minimum 40% du prix payé par le consommateur revient.ETHIQUABLE s’engage à limiter ses marges. Ces éléments sont définis dans la Charte Paysans d'ici. Un exemple avec la crème de châtaigne : dans un circuit classique, l'Association des Paysans du Rance perçoit 0,60€/kg de châtaignes. Le prix payé par ETHIQUABLE aux producteurs est de 1,50€ le kilo. Retrouvez ces informations sur chaque fiche produit du site.
Comment avez-vous choisi les groupements de producteurs ?
4 critères principaux ont guidé nos choix. Une autre agriculture. Nous avons choisi des groupements de producteurs qui se mobilisent pour une autre agriculture : une agriculture paysanne biologique, peu intensive qui permet de préserver et/ou de restaurer les écosystèmes agricoles et la biodiversité. Des valeurs coopératives. Nous avons choisi des groupements producteurs partageant nos valeurs coopératives. ETHIQUABE est une entreprise coopérative et notre choix s'est porté sur des organisations avec une implication active des producteurs, une démocratie interne vivante et une solidarité forte entre les membres. Un produit = un projet. Nous avons opté pour des groupements ayant une action collective de qualité et un projet de développement qui contribue à des dynamiques locales. Notre méthode de travail est identique à notre démarche de commerce équitable Nord/Sud : chaque produit est un projet qui dans la durée est capable de changer la donne. Des produits authentiques. Nous avons privilégié les groupements de producteurs qui souhaitent promouvoir des produits de terroir ou locaux, naturels et authentiques, qui mettent en évidence les typicités d'un territoire (un savoir-faire traditionnel, un patrimoine gastronomique, une variété locale ou ancienne, transformé par les producteurs eux-mêmes...).
Pourquoi proposez-vous la Charte Paysans d'ici ?
La Charte Paysans d'ici est un outil de travail qui encadre nos relations avec les groupements de producteurs, c'est également un outil d'information pour les consommateurs qui peuvent ainsi prendre connaissance de nos engagements. Au delà, nous souhaitons contribuer au débat de l’après-PAC, et plus généralement, à la question de la place de l’agriculture paysanne au sein de notre système de consommation et de production alimentaire. Acteur de l’économie sociale et solidaire, nous tenons à partager notre vision et notre méthodologie avec la société civile, les ONG, le monde agricole, les institutions publiques. Nous avons donc construit cette Charte en la soumettant à discussion et échanges avec des acteurs ont déjà une réflexion et une pratique dans le domaine. Notre idée n’est pas tant d’inventer une charte de plus, mais plutôt de nous inscrire dans un mouvement qui semble en construction.
Les produits Paysans d'ici sont-ils équitables ?
Les produits Paysans d'ici sont équitables. Ils respectent les 13 principes de la Charte Paysans d'ici, dont : un prix équitable sur-mesure, une prime de développement, des relations directes, un engagement de durée... Ils ne sont pas certifiés équitables car actuellement, il n’existe pas de cahiers des charges publiques concernant les produits issus d’une démarche équitable, bio et locale. Si, à l’avenir des certifications externes et indépendantes recouvrant les critères de la Charte Paysans d’ici sont créées, ETHIQUABLE et les organisations de producteurs déjà engagées auront recours à ce type de certification. En attendant, les produits Paysans d'ici sont soumis à une auto-évaluation par ETHIQUABLE et les groupements de producteurs. L'application de la charte Paysans d'ici passe en effet par la signature d’un contrat d’engagement entre ETHIQUABLE et l’organisation de producteurs. Ce contrat d’engagement est auto-évalué chaque année sincèrement par ETHIQUABLE et l’organisation de producteurs.
Les produits Paysans d'ici sont-ils bio ?
Les produits Paysans d'ici sont issus de l'agriculture bio et sont certifiés par Ecocert. Ils portent le label AB et le label bio européen.

Producteurs

Comment choisissez-vous les producteurs ?
xxxxxxxxxxxxxxx
Qu'entendez-vous par "accompagner les producteurs" ?
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Pourquoi travailler exclusivement avec des coopératives de producteurs ?
L’agriculture dans le monde repose sur des petits paysans précaires et marginalisés. L’agriculture paysanne est pourtant économiquement viable, écologiquement durable et socialement juste. Nous soutenons exclusivement les initiatives de producteurs organisés. Nous sommes convaincus par notre expérience que le mouvement coopératif forme des leaders paysans en capacité d’agir localement pour un développement local.
Ça change quoi pour les producteurs ?
Nous donnons aux producteurs les moyens de transformer année après année leur économie locale. Chaque produit ETHIQUABLE est issu d’une organisation paysanne avec laquelle nous avons identifié un projet de développement et d’autonomisation. Notre action s’inscrit dans la durée et la proximité : c’est ce qui fait la différence pour les coopératives. Sur le terrain, notre équipe avec le soutien d’ONG d’agronomes accompagne les producteurs pour répondre aux problèmes qu’ils rencontrent.
Pourquoi travailler exclusivement avec des coopératives de producteurs ?
L’agriculture dans le monde repose sur des petits paysans précaires et marginalisés. L’agriculture paysanne est pourtant économiquement viable, écologiquement durable et socialement juste. Nous soutenons exclusivement les initiatives de producteurs organisés. Nous sommes convaincus par notre expérience que le mouvement coopératif forme des leaders paysans en capacité d’agir localement pour un développement local.

Garantie

Pourquoi y-a-t-il 3 labels de commerce équitable sur vos produits ?
Apporter aux consommateurs une garantie indépendante et agréé par les pouvoirs publics sur l’origine équitable de nos produits est pour nous une obligation. Toutefois, nous sommes bien conscients que le recours à trois labels peut en perturber plus d’un. La raison est simple : en fonction des produits et des projets développés avec les producteurs, nous cherchons à obtenir la certification commerce équitable la plus exigeante possible, soit Fairtrade Max Havelaar, soit Ecocert Equitable, soit Symbole des Producteurs Paysans.
Quel est votre niveau de traçabilité ?
Nous assurons un niveau de traçabilité et de transparence totale sur l’ensemble de nos filières. L’origine de nos produits est entièrement tracée. Nous montons nous-mêmes nos filières sans intermédiaires, ni donneurs d’ordre.
Comment être sûr ?
Lorsque nous avons créé ETHIQUABLE il y a 10 ans, nous avons choisi d’être une SCOP : ce sont les salariés qui sont actionnaires de notre entreprise coopérative. Il n’y a pas de spéculation possible sur les parts sociales, et l’entreprise ne peut être revendue. Nous avons choisi d’être agréé entreprise solidaire par l’Etat : l’échelle des salaires est encadrée (le salaire maximum = 3,3 fois le salaire le plus bas). Nous avons choisi de vous apporter les garanties les plus exigeantes sur nos produits avec des labels équitables et bio. Tout ça pour vous dire qu’à notre échelle, notre volonté est de démontrer qu’un système économique peut se conjuguer avec des valeurs de justice et de solidarité.
Quels sont les contrôles ?
Les certifications commerce équitable et bio que vous retrouvez sur tous nos produits imposent des cahiers des charges à respecter ainsi que des contrôles inopinés chaque année des différentes étapes de la filière, des producteurs jusqu’à nous. Ces contrôles sont réalisés par des organismes de certification indépendants agréés par les pouvoirs publics. En plus de ces contrôles externes, nous réalisons un contrôle de la qualité de chacun de nos produits pour répondre aux normes alimentaires en vigueur. Ce processus qualité est certifié par la norme ISO 9001. Enfin, la présence de salariés en charge du suivi des coopératives sur le terrain nous permet d’évaluer l’impact de notre action.
Haut de page