A+A-
Imprimer Partager sur Facebook

Serge Morohavana de la coopérative Fanohana lit Altermondes

Publié le 03 mai 2013 - Dernière mise à jour le 13 novembre 2014

Spécialement venu pour la Quinzaine du commerce équitable à l'invitation d'un groupe de militants nantais du commerce équitable, NAPCE, Serge Morohavana de la coopérative Fanohana lit son interview paru dans le hors-série commerce équitable d'Altermondes.

"Sur la côte Est, les paysans malgaches peinent à dégager des revenus suffisants de leur activité : les cultures de rente profitent aux grands exportateurs, qui contrôlent le marché via les intermédiaires locaux. [...] La valorisation des cultures de rente par le commerce équitable permet donc d'améliorer la production vivrière et la sécurité alimentaire des familles, il y a une vraie complémentarité."

La coopérative Fanohana est notre partenaire depuis 2010

Dans le cadre de nos actions ciblée sur Madagascar, nous avons créé 4 autres filières équitables malgaches avec la coopératives Lazan’Ny Sambirano (cacao), UGPCSB (sucre),KOMAM (vanille).

POURQUOI NOUS FAISONS LE CHOIX DE MADAGASCAR ? Parce que Madagascar est un pays où la pauvreté et l’insécurité alimentaire atteignent des proportions dramatiques, mais aussi parce que les paysans de ce pays sont producteurs de nombreux produits tropicaux qui se retrouvent sur notre table : cacao, café, poivre, vanille, cannelle, gingembre, canne à sucre, fruits tropicaux…. Et qui pourtant restent dans une grande précarité.

La coopérative Fanohana a bénéficié d'un projet d'appui au développement d'AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières) et du  FIDA (Fonds International de Développement Agricole des Nations Unis). Nous commercialisons leurs litchis, leurs vanilles et leurs poivres. Un agronome d’Ethiquable se rend sur place au moins deux fois par an pour accompagner le projet.


 

Les premiers impacts de notre partenariat

Fanohana est la première et la seule organisation de petits producteurs à produire du litchi bio et équitable au monde.

Une organisation autonome

L’Union Fanohana est la première coopérative malgache à exporter sa pulpe de litchi et ses épices en direct sans passer par un collecteur/exportateur. Désormais indépendante et autonome, elle développe d’autres marchés à l’international.

Un prix fixe avant la campagne

Le litchi est un produit très saisonnier. Son prix varie de 1 à 5 pendant les 3 à 4 semaines de collecte. Bien souvent les producteurs doivent collectés leur litchi sans connaître le prix à la livraison au port de Tamatave. Grâce au contrat commerce équitable signé avant la campagne de production, le producteur sait à l’avance qu’il pourra couvrir ses frais, livrer des produits de qualité et en tirer un bénéfice avant les fêtes de fin d’année.

Un accès au marché de qualité, bio et équitable

Chaque année 50 à 100 t. de litchi frais sont valorisés en pulpe. C’est un débouché supplémentaire pour le producteur et un bénéfice pour la coopérative.

Le préfinancement des récoltes

Chaque année au mois de novembre Ethiquable préfinançait la collecte des litchis auprès des producteurs. Depuis 2012, Fanohana a convaincu la SIDI de lui prêter suffisamment d’argent pour collecter non seulement le litchi mais pour financer les autres activités tel que la vanille, le poivre et la cannelle.
Réagir à cet article