A+A-
Imprimer Partager sur Facebook

Le Pérou était à Fleurance

Publié le 07 avril 2015 - Dernière mise à jour le 12 mai 2015

Des Péruviens à Fleurance (Gers), ce n'est pas si courant... Hier matin (le 2 avril 2015) , ils étaient six a être attendus de pied ferme et les bras ouverts par toute l'équipe de l'entreprise coopérative fleurantine Ethiquable.

Article paru dans Sud Ouest sous la plume de Blandine Philippon

Et si la SCOP était si émue de recevoir Ascenciôn Côrdova, la présidente de la coopérative Norandino, Fernando Reyes Côrdova, le gérant de la coopérative, Eduardo Espmoza Tamanz, le responsable technique cacao, Martin Dominguez Vances, le responsable qualité cafe et dégustateur, Dora Garcia, la responsable de la logistique d'exportation et Yeny Robledo Bermeo, le responsable de l'atelier sucre, c'est qu'Ethiquable soutient depuis sa création en 2003, cette organisation de petits producteurs péruviens.

7 000 familles en vivent

Norandino a même été la coopérative à l'origine du premier produit commercialisé par la Scop. C'est dire si les liens sont forts. En dix ans, pas moins de 14 produits ont été développés à partir de quatre filières : une variété locale de sucre de canne, du café, des fruits et le cacao criollo. Et les résultats sur le terrain sont tels que, désormais au Pérou, la coopérative fait figure d'exemple au niveau national.

L'association de producteurs de café qui s'est créée en 1995 avec 200 membres, compte vingt ans plus tard 7000 familles de la Sierra de Piura, la partie de la cordillère des Andes située à l'extrême nord du Pérou. Et surtout, Norandino a su créer un mouvement paysan, étendre ses bases et construire son modèle alternatif.

Avec le soutien dans la durée d'Ethiquable, la coopérative Norandino a conçu une nouvelle dynamique dans une zone affectée par un fort exode rural, une région enclavée où les routes, les écoles et infrastructures de santé sont largement insuffisantes.

Ascenciôn Côidova, Fernando Reyes Côrdova et toute l'équipe de Norandino ont su démontrer la viabilité de leurs choix : l'agriculture paysanne avec des pratiques agroecologiques et l'organisation  sociale. Résultat, Norandino a aujourd'hui un véritable poids économique dans la région et la coopérative est en capacité de négocier avec l'Etat et les collectivités locales en faveur de nombreux projets de développement. Depuis 2003, la proportion des ventes en équitable n'a cesse de progresser, pour atteindre aujourd'hui quasiment 100% du volume collecté par la coopérative.

Et les résultats sont au rendez-vous

La région a connu un changement économique d'ampleur et la qualité de vie des producteurs s'est fortement améliorée. Désormais, le travail de Norandino et ses capacités commerciales et d'exportation font la fierté des producteurs des Andes septentrionales du Pérou, longtemps considérés comme des "paysans arriérés" par les élites de la côte.

Le travail de la coopérative péruvienne fait aussi la fierté de la Scop fleurantine.

 

 

Discours d'accueil avec l'équipe d'ETHIQUABLE et la délégation de Norandino

 

Ascencion Cordova explique l'impact sur le terrain avec des photos AVANT (antes) et APRES (ahora).

 

Visite de l'entrepôt stockage avec démonstration de manutention à l'appui.

 

Réception à la Mairie de Fleurance avec M. Le Maire Raymond Vall, fidèle soutien de notre scop

 

L'atelier de conditionnement avec le sucre complet de Norandino mis en bocal par l'équipe.

 

 

 

 

D'autres articles sur le même thème
Réagir à cet article