A+A-
Imprimer Partager sur Facebook

Blé complet & légumineuses germées : les pâtes font leur révolution !

Publié le 01 mars 2020 - Dernière mise à jour le 29 octobre 2020
Pâtes aux graines germées

Depuis 2019, l’ANSES (Agence nationale de la sécurité sanitaire, de l'alimentation, et du travail) offre une place de choix aux légumineuses et céréales parmi ses recommandations. Et si on passait à la pratique ?
 

Cliquez pour découvrir chaque recette

        


Avec nos 4 recettes de torsades Paysans d’ici, vous trouverez dans votre assiette un panel complet. Ces torsades ont la bonne idée d'associer blé complet et graines germées (lentille, pois jaune ou pois chiche) pour faire le plein d’acides aminés. Leur secret : un procédé de transformation à base de graines pré-gérmées qui renforce encore leur intérêt nutritionnel sans passer à côté du goût !

Le tout 100% équitable, bio, origine Occitanie de la culture à la transformation !

 

4 bonnes raisons de les mettre dans votre assiette

1. 8 acides aminés essentiels, pas un de moins

Pâtes blé et graines germées 100% françaisesLa combinaison légumineuses et blé permet de garantir les 8 acides aminés nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Par exemple, les céréales sont pauvres en lysine à la différence des légumineuses. Le mariage du blé avec, au choix, pois chiche, pois jaune ou lentilles vertes, rend le spectre complet.

C'est quoi un acide aminé essentiel ?
Parmi la vingtaine d’acides aminés rencontrés dans la nature, seuls huit ne peuvent être synthétisés par notre organisme. 
Ces 8 acides aminés, dits essentiels, doivent être apportés par l’alimentation. Voici leur petit nom : valine, isoleucine, lysine, méthionine, leucine, phénylalanine, thréonine, tryptophane.
Sans eux, l’organisme ne peut fabriquer tous les acides aminés non essentiels et l’ensemble des protéines, des hormones et des enzymes dont il a besoin au quotidien, pour sa croissance, son renouvellement cellulaire, son bien-être mental ou encore ses défenses naturelles etc.
2. Les légumineuses germées : des pépites nutritionnelles

Les légumineuses peuvent être source d’inconfort au moment de la digestion. Elle peuvent même réduire la biodisponibilité de certains aliments. La germination favorise la bonne assimilation de leurs nutriments comme de leur digestion.

La germination des légumineuses offre aussi de nombreux avantages nutritionnels. Elle permet notamment : 
• une augmentation du taux de protéines des légumineuses
• une baisse des inhibiteurs tryptisiques pouvant impacter la digestion des protéines 
• une meilleure préparation des sucres (passage de complexes à simples) pour la digestion. 

Pâtes aux graines germées équitables et bio

3. Equitables et bio

Blé, lentille, pois jaune ou pois chiche proviennent de la coopérative Qualisol, partenaire de Paysans d’ici depuis 2016. Basée dans le Gers, terre de tradition céréalières, Qualisol accompagne depuis une dizaine d’années ses membres dans la culture bio en soutenant des pratiques agro-écologiques avec l’introduction de légumineuses dans les rotations. Un prix équitable basé sur les coûts de production associé à des contrats pluriannuels accélère cette dynamique forte de conversion et de développement de la bio.

4. Une fabrication traditionnelle française à partir d'un procédé innovant

Comment fabrique-t-on ces pâtes ? Les pois chiche, les pois jaune et les lentilles vertes sont dans un premier temps mis à germer avant d'être transformés en farine et associés à la farine de blé.

Schéma pré germination pâtes aux graines germées
 

Les torsades sont ensuite tréfilées au bronze dans un atelier basé dans l’Aude. Leur texture artisanale s’associera avec les sauces imaginées par tous les aficionados de pâtes.
L’association blé complet et légumineuses germées a l'avantage de conserver une texture qui se maintient parfaitement en cuisson. Côté pratique, le temps de cuisson est très court.

 

4 recettes pour varier les plaisirs et revisiter votre gourmandise

Recette pâte bio et équitables aux graines germées
 

Un prix équitable pour favoriser l’élan du bio de la coopérative

Qualisol située dans le Gers est une organisation histo­rique dans la région. Elle rassemble des producteurs de céréales, de graines et de légumineuses. Dans cette région qui accueillait autrefois des fermes en polyculture, l’élevage s’est fragilisé et a peu à peu disparu. Pour maintenir leur activité sur des fermes moyennes et petites, les producteurs ont fait le pari du bio et de la transformation au sein de la coopérative. Un prix rémunérateur associé à des pratiques agro-écologiques permet aux 450 producteurs de maintenir un revenu sur leur ferme (70 ha/ferme en moyenne), loin des modèles des grands céréaliers du centre de la France.



Le commerce équitable offre un contexte favorable et sécurisant pour les producteurs souhaitant se convertir en bio :

• la contractualisation pluriannuelle garantit des débouchés pour leur culture à moyen terme

• des prix rémunérateurs soutiennent les pratiques agro- écologiques des paysans nécessitant plus de temps sur les parcelles : désherbage manuel, ajout de légumineuse en rotation dans les cultures pour apporter de l’azote, faux semis, non labour, couvert végétal, lâchers de parasitoïdes...

 

Pâtes blé et graines germées 100% françaises

 
D'autres articles sur le même thème
Réagir à cet article
CAPTCHA
Merci de répondre à cette question pour prouver que vous n'êtes pas un robot.